Coopération économique algéro-allemande : Un avenir prometteur

Publié le par ouada yazid

P h: Y. Cheurfi

Le directeur général de la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie,  Marko Ackermann, s’est montré très optimiste lors d’un point de presse organisée jeudi passé au siège de l’AHK, à El-Biar quand aux perspectives de développement de  la coopération économique entre l’Algérie et l’Allemagne. S’exprimant à l’occasion, Marko Ackermann a souligné que, « ce ne sont pas uniquement les relations économiques qui ont pu être très amplifiées dans les années précédentes, mais l’AHK Algérie  s’est aussi bien développée et a soutenu les entreprises locales et allemandes dans leur  activités », en saluant  à cet effet tous ceux qu’ont contribué à ce développement. Je vois a-t-il dit, « encore pour les prochaines années énormément de potentiels pour élargir les relations  économiques entre l’Algérie et l’Allemagne ». « Durant ces dernières années, souligne Marko, de nombreux investissements ont été concrétisés. Aussi, beaucoup de projets et coopération entre les deux pays  ont été promus ». « Pendant mon premier séjours dans le pays, j’ai pu activement conseiller  tant d’entreprise algériennes qu’allemandes », a-t-il souligné, avant de préciser que, « de nombreuses  choses, ont pu être  réalisée en Algérie dans les dix dernières années, notamment dans le domaine des infrastructures et la formation professionnelles ».  Mettant à  profit cette occasion, le DG de l’AHK a mis l’accent sur un projet pilote en cour de réalisation pour l’insertion de la formation dualiste en Algérie, en indiquant que « ce projet pilote sera réalisé en coopération entre la société Knauf et l’AHK ainsi que le ministère de la Formation et de l’Enseignement  professionnels, dans l’objectif principale de dispenser une formation en apprentissage  basée sur l’alternance afin d’acquérir  de l’expérience professionnelle en associant à 80% les travaux pratiquées dans des ateliers Knauf ainsi 20% des cours théoriques ». « Cet apprentissage, a-t-il estimé,  ouvre aux jeunes  une formation qualifiante et une voie privilégiée vers l’emploi en répondant facilement  aux exigences qualitatives dans la construction ». Concernant les échanges commerciaux entre les deux pays, il a relevé que « le volume global des échanges entre les deux pays en 2014 et de 4.5 milliards euro ».


Il est à rappeler dans ce contexte que le  volume global des échanges commerciaux entre les deux pays en 2011 était de 3 milliards de dollars. Les importations algériennes ont atteint un montant de plus de 2,5 milliards de dollars pour l’année 2011, alors que les exportations se sont élevées à 498,5 millions de dollars. De son côté, l’ambassadeur M. Gotz  Lingenthal a exprimé sa satisfaction quand au développement qu’a connu la coopération bilatérale entre l’Algérie et l’Allemagne, notamment ces derniers temps. En la qualifiant « d’excellente ».


Makhlouf Ait Ziane

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/67303

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article