Injaz El Djazair formera 5000 étudiants en 2016/2017

Publié le par id.algérie

 

 

Le programme de formation lancé par Injaz El Dajair depuis 2010 se poursuit pour une nouvelle saison. Objectif : former 5000 étudiants durant l’année universitaire en cours.

5000 étudiants issus de  11 écoles et universités algériennes vont bénéficier du programme de formation «  Empower a New Generation » lancé par Injaz El Djazair au titre de l’année universitaire 2016/2017, a déclaré Leen Abdel Jaber, directrice exécutive d’Injaz El Djazair ce lundi lors de la cérémonie de clôture du programme 2015/2016. Le programme qui a jusqu’ici dépassé ses prévisions vise à former pas moins de  50 000 étudiants à l’horizon 2020, indique cette responsable.

Au titre de l’année universitaire 2015/2016, le programme «  Empower a New Generation »  qui porte sur l'éducation entrepreneuriale, la formation et le soutien des Start-up a vu la participation de 1153 étudiants issus de 9 universités et école partenaires.

Aussi, 4 Start-up ont bénéficié de l’incubation de Ooredoo leur offrant des services et mentorats donnés par des professionnels.

L’accord  de partenariat de deux années  entre INJAZ et l'Initiative de Partenariat pour le Moyen-Orient de l'Ambassade des États-Unis, ou (MEPI)  a pris fin à la même occasion. Madame l’ambassadeur des Etats-Unis, Joan A.Polaschik se félicite de la réussite du projet «autonomiser la génération de demain» pour promouvoir la préparation à l'emploi des étudiants en leur enseignant des compétences pratiques et générales pour l'avenir. Elle assure de son engagement à accompagner le développement du potentiel des jeunes à travers de nouvelles actions. Désormais,  le programme sera placé sous le haut patronat du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, précise Mme Abdel Jaber.  

Pour Sofiane Chaib, président d conseil d’administration d’Injaz El Djazair, la pérennité de ce programme dépend de deux données principales : le financement et le bénévolat. Il en appelle d’ailleurs aux entreprises à s’impliquer pour pouvoir former un maximum de jeunes, les aider à trouver un emploi mais surtout en faire des employeurs. Cela ne semble pas impossible. Leen Abdel Jaber, elle, témoigne de la qualité des étudiants algériens qui ont besoin d’un simple encadrement et encouragement. Ils ont beaucoup de créativité et d’idées. Ils ont juste besoin d’encadrement et d’orientation », affirme-t-elle.

« Empower a New Generation » est très bénéfique selon des étudiants présents sur place. Kenza, Oussama, Nesrine, Sihem  et leurs camarades s’accordent à dire que participer à ce projet leur a permis de se surpasser, de maîtriser la gestion de temps, d’apprendre à résoudre des problèmes, de développer la capacité de communication,  de prendre conscience des imperfections personnelles  et les corriger et de nourrir un sentiment de responsabilité envers la collectivité.

La participation au programme est ouverte à tous les étudiants désirant s’y inscrire.

Publié dans Entreprenariat

Commenter cet article