Promouvoir l’investissement dans les filières agricoles stratégiques

Publié le par id.algérie

 

Promouvoir l’investissement dans les filières agricoles stratégiques

 

CONSTANTINE - La nécessité de promouvoir l’investissement dans les "filières agricoles stratégiques" a été mise en avant, jeudi à Constantine, lors d’une rencontre de concertation ayant réuni responsables locaux de l’agriculture et opérateurs économiques.

"D’importantes mesures d’accompagnement ont été prévues par l’Etat pour favoriser les investissements dans le créneau agriculture", a précisé le directeur des services agricoles (DSA) Yacine Ghediri, appelant les investisseurs potentiels et les porteurs de projets à "aller de l’avant".

Ce responsable a affirmé, dans ce contexte, que les dispositions nécessaires ont été prises par les services agricoles pour "orienter et assurer un encadrement technique adéquat".

M. Ghediri a rappelé, à ce propos, le rôle de la "cellule de facilitation et de suivi des investissements agricoles dans les filières stratégiques" créé dans l’objectif de "faire aboutir des projets agricoles bien ciblés".

Le DSA, évoquant "l’importance d’un développement soutenu des industries agroalimentaires", a souligné que le problème du foncier "ne se pose plus" dans la wilaya de Constantine, avant d’affirmer que des lots de terrains situés dans les zones d’activités des communes de Didouche-Mourad, d’Aïn Abid et d’Ibn Badis étaient "prêts à accueillir des investissements agricoles".

De son côté, Brahim Alliouache, expert agricole, a fait savoir, dans une déclaration à la presse, que quarante (40) dossiers d’investissement dans le créneau agricole ont été récemment déposés auprès des services concernés.

Il s’agit, a-t-il précisé, de projets de création de minoteries, de mini-laiteries, de fromageries, d’huileries et d’unités de fabrication d’aliments de bétail.

Lors de cette rencontre, tenue au siège de la direction des services agricoles en présence d’agriculteurs, d’investisseurs et de représentants d’institutions bancaires, des demandes "en instance" pour la création d’abattoirs ont été évoquées.

Selon les services agricoles, cette rencontre sera suivie, périodiquement, par d’autres réunions similaires afin de faire un "point de situation" sur l’avancement des investissements agricoles dans la wilaya de Constantine.

APS

Publié dans Agriculture et Pêche

Commenter cet article