Ouada Yazid: Investissements Directs Français en Algérie : Quel rôle pour les PME françaises ?

Article sous licence CC
La situation financière que traversent les économies européennes a un impact direct sur les entreprises, notamment les PME connu pour leur fragilité en période de crise. Certaine PME ont vu leurs résultats en baisse du  jour au lendemain.

 

Pour compenser le manque à gagner et améliorer leurs parts de marchés, certaines entreprises Françaises optent pour une implantation dans les pays émergeants, notamment ceux du Maghreb et plus particulièrement en Algérie.

 

Les investissements directs français (IDE) en Algérie sont en constante évolution. Durant l’année 2010 ces investissements ont enregistré une hausse de 26% pour atteindre le montant de 1,9 milliard d’euros.

 

Près de 34% de ces investissements ont ciblé les secteurs des services (banques et assurances), l’automobile et l’agroalimentaire, et 20 % dans le secteur pharmaceutique. Le secteur des hydrocarbures n’a capté quant à lui que  9% de ces capitaux français investis en Algérie.

 

Aussi, près de 450 entreprises françaises sont présentes sur le marché algérien, emploient 35.000 salariés et génèrent plus de 100.000 emplois indirects

 

Différents observateurs et missions françaises témoignent d’un climat d’affaires en Algérie favorable aux entreprises françaises.

 

Le vaste programme de développement en vigueur en Algérie concerne l’ensemble des secteurs économiques donc susceptible d’intéressés des PME/PME tous secteurs d’activité.

 

Enfin, Il y a lieu de rappeler que l’objectif tracé par l’Algérie est de diversifier son économie nationale rentière vers une économie de production. Ce qui implique des besoins certains en création d’entreprises (PME/PMI) et aussi en matière d’équipements, de technologies et divers services. Ce qui peut se faire dans le cadre d’un partenariat gagnant – gagnant entre l’Algérie et la France par exemple.

 

Pour notre part, nous militons pour que ce partenariat soit concrétisé par une politique d’Investissement Direct Etranger en Algérie  orientée vers la Sous-traitance industrielle.

 

L’offre de financement en destination des PME est intéressante en Algérie. Des banques publiques et privées disposent d’une offre spécifique aux PME. Des établissements financiers, des sociétés de capital-risque et des sociétés de leasing opèrent également sur ce segment de marché.

 

En matière de facilitation et d’encadrement des PME, il existe, aussi, plusieurs dispositifs  d’accompagnement à la création, nous citons à titre de ressources (Agence Nationale de Développement de l’Investissement (ANDI) et fonds de garantie dédiés à la couverture des risques-crédit (FGAR) et (CGCI).

 

L’ensemble des liens en relation avec les PME figure sur notre site dédié aux opportunités d’investissement en Algérie : web  www.ouada-yazid.com

 

 

http://www.tonuseco.fr/investissements-directs-francais-en-algerie-quel-role-pour-les-pme-francaises-1333/