Une vingtaine de centrales photovoltaïques installées d’ici la fin de l’année (CDER)

Publié le par ouada yazid

 
Une vingtaine de centrales photovoltaïques installées d’ici la fin de l’année (CDER)
 

ALGER - L’objectif de substitution progressive des énergies fossiles en Algérie passe par l’installation de centrales photovoltaïques dont vingt d’entre elles seront opérationnelles d’ici la fin de l’année, a indiqué Noureddine Yassaa, directeur du Centre de développement des énergies renouvelables.


‘‘Une vingtaine de centrales pilotes photovoltaïques (PV) seront installées, d’ici la fin de l’année, dans les Hauts Plateaux et dans les régions du Sud’‘, a-t-il sur le site du CDER.

‘‘Cette année a été également marquée par la mise en service d’une ferme éolienne de 10 mégawatts à Adrar et d’une centrale pilote photovoltaïque multi-technologie de 1,1 mégawatt à Ghardaïa’‘, a-t-il rappelé.


Toujours pour l’année 2014, le professeur estime qu’elle constitue ‘‘une année charnière pour les énergies renouvelables en Algérie avec la promulgation des textes de lois fixant les tarifs d’achat garantis pour l’électricité produite à partir des installations utilisant l’énergie solaire photovoltaïque et l’énergie éolienne’‘.


‘‘Ces incitations, tant attendues, vont donner un nouvel élan à la filière des énergies renouvelables dans notre pays’‘, a-t-il dit.


Pour le responsable du CDER, cet établissement doit s’associer davantage à cette dynamique et impliquer son personnel technique et de recherche dans la mise en œuvre des politiques énergétiques nationales et contribuer, ainsi, à relever les différents enjeux qui s’imposent dans ce domaine.


Selon le professeur, les différents rapports techniques établis cette année montrent que, grâce à la croissance du secteur des énergies renouvelables dans les pays en développement, de nouveaux records de la capacité mondiale en EnR ont été atteints en 2013 et au début de l’année 2014.


La capacité en énergie électrique produite à partir de ressources renouvelables a connu une augmentation de plus de 8% en 2013 et elle représente plus de 56% des nouvelles capacités de production électrique.


Evoquant les énergies renouvelables (EnR) dans le monde, M. Yassaa a noté que la capacité de production mondiale dépasse 1.560 gigawatts (GW) et les EnR contribuent à hauteur de 22,1% de la production électrique mondiale.


L’hydroélectricité vient en première position (16,4%), l’éolien (2,9%), la bioénergie et les biocarburants (1,8%), l’énergie solaire photovoltaïque (0,7%), la géothermie, l’énergie solaire à concentration (CSP) et l’énergie de l’océan (0,4%).


Le directeur du CDER souligne que ‘‘ce progrès considérable est drainé par les politiques d’appui aux EnR adoptées par les pays en voie de développement, qui ont contribué à contrecarrer le recul observé dans certains pays européens et aux Etats Unis’‘.


Dans le monde, 6,5 millions de personnes dont 2,6 millions en Chine et près d’un million au Brésil ont, directement ou indirectement, travaillé dans le secteur des énergies renouvelables au cours de l’année 2013.

 

http://www.aps.dz/economie/9563-une-vingtaine-de-centrales-photovolta%C3%AFques-install%C3%A9es-d%E2%80%99ici-la-fin-de-l%E2%80%99ann%C3%A9e-cder

Commenter cet article