Une mission économique britannique en visite prochaine en Algérie

Publié le par ouada yazid

Une mission économique britannique en visite prochaine en Algérie

ALGER- Une mission économique de l'Association britannique du Moyen-Orient effectuera une visite en Algérie du 12 au 15 octobre en cours, a indiqué mercredi l'ambassade de Grande-Bretagne à Alger.


Durant leur visite, les représentants de cette association britannique, auxquels se joindra la présidente du Conseil dÆaffaires algéro-britannique, Mme Olga Maitland, auront des rencontres avec des opérateurs économiques algériens pour explorer des opportunités de coopération dans plusieurs domaines, selon la même source.

 

"Nous attendons avec impatience de travailler étroitement avec des partenaires algériens et de développer des relations pour l'avenir. Nos entreprises sont très intéressées par le marché algérien et voient un large éventail de possibilités à établir des contacts avec les entreprises algériennes", a déclaré le P-dg de l'Association, M. Peter Meyer, à l'approche de cette visite en Algérie.


Fondée en 1961 et basée à Londres, l'Association du Moyen-Orient, qui représente plusieurs secteurs d'industrie, est le principal forum des affaires du Royaume-Uni pour promouvoir le commerce et l'investissement avec l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, selon l'ambassade britannique.

 

http://www.aps.dz/economie/12156-une-mission-%C3%A9conomique-britannique-en-visite-prochaine-en-alg%C3%A9rie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bencherif Slimane 10/10/2014 15:24


Vous ne pensez pas Monsieur Ouada que l'on devrait réguler nos importations en fonction des IDE. En ce sens que les pays qui s'engagent en Algerie par des investissements importants auraient en
quelques sorte une marge de priorité en matière de commerce international.


Car, nous voyons bien des pays de la zone Euro qui ne pensent qu'à écouler leurs produits et marchandises, " production ayant servie à créer de la valeur ajoutée et de l'emploi chez eux", pensant
que notre pays n'est qu'un grand marché de consommation.


Il me semble que pour bien négocier des contrats à l'importation, nous devrions penser à pratiquer " la concommitance" en vue de booster les partenariats gagnant-gagnant et développer ainsi notre
industrie. 

ouada yazid 18/10/2014 23:09



Mr BENCHERIF, L'equation " IDE" "Importations" dans une logique d'un partenariat gagnant - gagnant doit être un préalable à toute négociation dans le cadre des contrats internationaux. à
condition que nos entreprises réusissent le challenge de la mise à niveau et de la compétitivité.


Nous constatons avec plaisir que certains produits notamment agroalimentaires vendus en Algérie et produits localement sont de tres bonne qualité et aux normes, ils arrivent même à concurrencer
les produits d'importation.


c'est cette tendance continue dans le cadre du nuveau plan quenquinnal, on pourra pour les années à venir parlet de concommitance .