Salon International des Energies Renouvelables, des Energies Propres et du Développement Durable Du 27 au 29 octobre 2014 au Centre de Conventions d’Oran (www.era.dz/)

Publié le par ouada yazid

 

Le Centre des Conventions d’Oran, accueillera du 27 au 29 octobre 2014, le 5e Salon international des énergies renouvelables, des énergies propres et du développement durable «Era 2014». Placé sous le haut patronage de son Excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, confirmera dans sa cinquième édition, sa fonction de repère de premier plan dans la promotion des énergies renouvelables en Algérie. En prévision de cette manifestation, les organisateurs ont tenu, hier, au centre de presse d’El Moudjahid, une conférence de presse, pour présenter les nouveautés de cette nouvelle édition. En effet selon Mme Lynda Oulounis, commissaire du Salon, cet «événement international, qui vient accompagner le programme de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique adopté par le conseil des ministres en février 2011, verra la participation d’une centaine d’exposants nationaux et étrangers». «Qu’ils soient installés en Algérie ou qu’ils viennent de l’étranger, les opérateurs voient dans le Salon «Era», à la fois, le lieu privilégié qui leur permet de faire connaître leurs activités et valoriser leurs produits auprès de leurs partenaires potentiels, et le cadre propice aux rencontres et aux échanges avec les professionnels», a-t-elle expliqué, précisant que Era se veut un catalyseur dans l’éclosion du tissu industriel dont notre pays a besoin pour mener à bien son programme en la matière. Mme Oulounis a rappelé qu’au fil des éditions précédentes, et depuis la première en octobre 2010, à Tamanrasset, jusqu’à la quatrième, tenue à Oran en octobre 2013, la participation grandissante des jeunes à ce salon, en tant qu’entrepreneurs exposants ou promoteurs en quête d’opportunités, a ajouté une dimension supplémentaire au Salon qui lui permet d’ouvrir des perspectives aux porteurs de projets dans le domaine des énergies renouvelables et plus largement dans le développement durable.


 A cet effet, l’une des nouveautés de cette édition, précise-t-elle, «c’est que, le salon consacrera un espace qui sera dédié spécialement, aux jeunes entrepreneurs». Ainsi, les jeunes promoteurs en quête de créneaux porteurs et d’opportunités trouvent au Salon Era, toutes les données indispensables et informations nécessaires à la mise en route de leurs projets dans le domaine des énergies renouvelables.


La deuxième nouveauté de cette édition, est que le 5e Salon Era, accordera une importance particulière, outre la problématique de l’énergie, aux diverses disciplines environnementales, comme la gestion des déchets à travers ses composantes et particulièrement le volet valorisation, dans tous ses segments, mais aussi la gestion de l’eau, l’éco-tourisme, l’habitat bioclimatique, les technologies vertes, la dépollution industrielle…», a-t-elle encore précisé. Aussi, pour l’organisatrice, l’intitulé du Salon «Energies renouvelables, énergies propres et développement durable», correspond parfaitement à l’intérêt que lui portent les institutions nationales, les opérateurs algériens et étrangers, les chercheurs et universitaires, les promoteurs de l’emploi des jeunes, et tous les organismes qui sont versés dans ces domaines et qui seront présents à cette 5e édition. Elle citera à ce propos les groupes Sonelgaz et Sonatrach, les organismes des secteurs de l’énergie, de l’agriculture et du développement rural, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, des Ressources en eau, de l’Industrie et des Mines, du Travail, ainsi que des entreprises nationales, publiques et privées et étrangères venant d’Allemagne, de Pologne, d’Italie, de Tunisie, de France, de Chypre, de Chine, de Tchéquie et d’Espagne. Par ailleurs, ce Salon sera une occasion pour, les experts, professionnels et chercheurs, nationaux et étrangers, de donner une série de conférences comme c’est de tradition.


 «La qualité des intervenants et la pertinence des thèmes qu’ils abordent permettent d’avoir les informations les plus récentes en matière d’énergies renouvelables et de développement durable en Algérie et dans les pays partenaires», a précisé le modérateur des conférences, M. Mohamed Rebbah. Parmi les thèmes retenus, il citera «la valorisation énergétique de la gestion des déchets, les mécanismes de soutien aux énergies renouvelables, le cadre réglementaire de la production de l’électricité d’origine renouvelable, la sécurisation de l’investissement dans le solaire en Algérie, etc.  

 


Salima Ettouahria

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/67875

Commenter cet article