Plus de 300 milliards de DA consacrés à l'assainissement des entreprises industrielles publiques depuis 2009

Publié le par ouada yazid

Plus de 300 milliards de DA consacrés à l'assainissement des entreprises industrielles publiques depuis 2009

 

ALGER - L'Etat algérien a consacré ces cinq dernières années quelques 320 milliards de DA pour l'assainissement des entreprises industrielles publiques dont seulement 18% de ce montant a été consommé, a indiqué mardi à Alger le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb.


"Depuis 2009 à ce jour, un plan d'assainissement des entreprises publiques de 320 milliards de DA a été réalisé par l'Etat en plus d'un plan de financement pour redynamiser ce secteur public industriel", a-t-il déclaré à la presse en marge de l'ouverture de la session d'automne du Parlement.

 

Cependant, "seulement 18% de ces financements ont été consommés par les entreprises (bénéficiaires)", a-t-il regretté, estimant que l'organisation actuelle des entreprises industrielles publiques "ne leur permet pas une flexibilité dans leurs gestions".

 

Le ministre a rappelé, à ce titre, que le projet de la nouvelle reconfiguration du secteur public marchand, validé jeudi dernier par le Conseil des participations de l'Etat (CPE) visait à redynamiser les entreprises industrielles publiques à travers leur réorganisation.

 

"Cette restructuration n'est pas une action qui s'ajoute à d'autres, mais il s'agit bien d'une restructuration qui est venue à la suite d'une évaluation des plans de financement pour redynamiser le secteur industriel public, ce qui nous a poussé à penser à une nouvelle organisation", a précisé M. Bouchouareb.

 

Selon le ministre, "l'organisation actuelle (de l'entreprise industrielle publique) a besoin d'être corrigée pour mettre l'entreprise au coeur des dispositifs".

 

A travers cette action, les pouvoirs publics visent à rendre les entreprises publiques plus performantes et compétitives en les dotant d'un système de management souple basé sur des techniques de gestion modernes et stratégiques.

 

"Ces entreprises seront régies de la même manière que les autres groupes nationaux tel que Sonatrach", a-t-il ajouté.

 

Le projet de reconfiguration du secteur public marchand industriel concerne la réorganisation en groupes, des 18 sociétés de gestion des participations de l'Etat (SGP) et des cinq (5) entreprises publiques économiques (EPE) non affiliées relevant du secteur.

 

Une dizaine de groupes industriels seront issus de cette réorganisation, avait précisé le ministre dans un entretien à l'APS soulignant que cette opération devrait être finalisée avant la fin 2014, pour présenter, une autre fois, le dossier au CPE.

 

Dans son plan d'action pour la période 2015-2019, le gouvernement avait prévu le redéploiement stratégique du secteur industriel public à travers la création de grands groupes industriels performants et compétitifs

 

http://www.aps.dz/economie/10705-plus-de-300-milliards-de-da-consacr%C3%A9s-%C3%A0-l-assainissement-des-entreprises-industrielles-publiques-depuis-2009-bouchouareb

Publié dans Industrie et PME

Commenter cet article

Bencherif Slimane 04/09/2014 17:03


Heureusement qu'il n'y a qu'environ 65 milliards de DA
de ce montant qui ont étés consommés; car l'organisation et le type de gouvernance mis en place avant, ne répondaient pas aux attentes de résultats. A mon avis,ce plan de financement des
investissements de réhabilitation et/ou de renouvellement des équipements est totalement différent des assainissements financiers qu'ont obtenus les entreprises jusqu'alors. La différence réside
dans le fait que ce plan d'investissement concernera des groupes industriels dont les managers sont contraints de mettre en oeuvre un management participatif pour booster leurs entités
économiques vers la performance socio-économique et la croissance durable