La formation des gestionnaires, une des conditions pour relancer le tourisme (ministre)

Publié le par ouada yazid

La formation des gestionnaires, une des conditions de la relance du tourisme (ministre)  

 TIZI-OUZOU - La ministre du tourisme et de l'artisanat, Nouria Yamina Zerhouni, a mis en exergue, mardi à Tizi-Ouzou, l'importance de la formation des gestionnaires des établissements touristiques dans la relance du secteur du tourisme.


"L'Algérie compte actuellement 11 centres de formation en hôtellerie et une école nationale qui forme des techniciens supérieurs en hôtellerie. Il est également prévu l'ouverture, en septembre prochain à Alger, d'une école supérieure en hôtellerie qui sera gérée par des étrangers pour former des futurs cadres gestionnaires, aux normes internationales. A moyen terme, il y aura 17 établissements spécialisés en hôtellerie, qui dispenseront une formation, selon les normes internationales", a souligné la ministre lors d'une visite de travail dans la wilaya.

 

Mme Zerhouni a également rappelé que l'Etat a mis en place un plan pour promouvoir la destination Algérie et l'organisation, dans ce cadre, en avril prochain d'un salon international du tourisme avec la participation de plusieurs pays et de nombreux professionnels du secteur du tourisme. A cela s'ajoute la participation de l'Algérie à des salons à l'étranger pour faire connaitre les sites et les potentialités touristiques de l'Algérie, a-t-elle ajouté.

 

A propos des prix élevés pratiqués au niveau des établissements touristiques, Mme Zerhouni a expliqué que cette situation est induite par le nombre insuffisant de ce type d'infrastructure. "L'Etat a mis en place des mesures de facilitation et d'encouragement de l'investissement dans ce secteur pour augmenter le nombre de lits", a-t-elle précisé en faisant savoir que le nombre de lits qui existent actuellement au niveau national est de seulement 99.000 lits.

 

"Toutefois  la concrétisation des projets inscrits à l'indicatif du secteur du tourisme permettra d'injecter, à moyen terme, un total de 100.000 nouveaux lits, ce qui aura pour effet la réduction de la tarification et l'amélioration de la qualité de service", a-t-elle ajouté.

 

En matière de diversification de l'offre touristique, beaucoup plus axée sur le balnéaire et le sud algérien, Mme Zerhouni a indiqué que son département a lancé une opération de recensement des sources thermales existantes au niveau national pour étudier la possibilité de les inclure dans de futur sites de stations thermales.

 

L'encouragement et la promotion du tourisme de montagne, des Hauts-plateaux et culturel figurent aussi sur la feuille de route du ministère du tourisme, a rappelé Mme Zerhouni.

 

http://www.aps.dz/economie/9110-la-formation-des-gestionnaires,-une-des-conditions-de-la-relance-du-tourisme-ministre

Publié dans Tourisme & Artisanat

Commenter cet article