Agroalimentaire: les chefs d'entreprises prévoient de "bonnes perspectives" pour les mois prochains

Publié le par ouada yazid

Agroalimentaire: les chefs d'entreprises prévoient de "bonnes perspectives" pour les mois prochains

ALGER - L'activité dans les Industries agroalimentaires (IAA) a poursuivi sa hausse au 1er trimestre 2014 et devrait se poursuivre durant les prochains mois de l'année, selon les chefs d'entreprises du secteur qui prévoient de "bonnes perspectives pour la filière", relève une enquête de l'Office national des statistiques (ONS).


Les industriels de la filière, touchés par cette enquête d'opinion, prévoient de "bonnes perspectives pour les IAA"  pour les mois prochains. Ils s’attendent à une hausse de l'activité, de la demande avec une stabilité des prix de vente et  des effectifs, ainsi qu'à une bonne perspective de leur trésorerie.

 

Plus de 60% des enquêtés ont utilisé leurs capacités de production à plus de 75% durant les trois premiers mois de 2014, selon les résultats de l'enquête.

 

La majorité des chefs d'entreprise ont relevé que le degré de satisfaction des commandes de matières premières a été égal aux besoins exprimés, alors que près de 30% des patrons ont déclaré avoir enregistré des ruptures de stocks engendrant des arrêts de travail, mais inférieurs à 10 jours.

 

Par ailleurs, l'enquête relève que plus de 60% des entreprises de la filière des IAA ont enregistré des arrêts de travail à cause des pannes d'électricité, mais inférieurs à 12 jours pour l'ensemble des concernés et plus de 30% ont déclaré être insuffisamment approvisionnés en eau.

 

Avec la stabilité des prix, la demande en produits fabriqués a augmenté selon l'ensemble des enquêtés, la majorité ayant déclaré avoir satisfait toutes les commandes reçues et ils leur subsistent des stocks de produits fabriqués.

 

La trésorerie des entreprises de cette filiale a été jugée "bonne" pour plus de la moitié des concernés par l'enquête et reste "normale" selon plus de 40% d’entre eux.

 

Par ailleurs, la même enquête relève que plus de 35% des chefs d'entreprises ont recouru à des crédits bancaires, et seulement deux (2)% des concernés ont eu des difficultés à les contracter.

 

De janvier à mars dernier, l'effectif  de la filière est resté stable, selon l'enquête qui a précisé que près de 60% des enquêtés ont déclaré que le niveau de qualification du personnel est insuffisant et plus de la moitié ont trouvé des difficultés à recruter notamment le personnel d'exécution.

 

En raison, essentiellement de la vétusté et des problèmes de maintenance, plus de 60% des industriels ont déclaré avoir enregistré des pannes d'équipement durant les trois premiers mois de 2014, menant à des arrêts de travail inférieurs à 13 jours. Plus de 90% ont déclaré pouvoir produire davantage avec un renouvellement des équipements et sans embauche supplémentaire du personnel.

 

http://www.aps.dz/economie/10012-agroalimentaire-les-chefs-d-entreprises-pr%C3%A9voient-de-bonnes-perspectives-pour-les-mois-prochains

Publié dans Industrie et PME

Commenter cet article