e-Novatio, une lettre numérique dédiée aux secteurs de l’énergie et du numérique Publié le 11 octobre 2016 e-Novatio, une lettre numérique avec une périodicité hebdomadaire, propose une revue de presse synthétisant l’ensemble des informations internationales autour des thèmes des réseaux intelligents dans les secteurs de l’énergie et du numérique. Conçue et mise au point par l’Algérien Nidam Abdi, cette plateforme informationnelle de veille est un style, un « esprit nouveau », une large vision internationale face à la densité des enjeux de l’énergie et du numérique, « jamais aussi vital qu’aujourd’hui, en phase avec les innovations », explique son concepteur, ancien journaliste dans un quotidien français, dans un entretien à l’APS. « Comme d’autres pays, et notamment ceux d’Afrique, l’Algérie n’échappera pas au mouvement qui actuellement est en train de révolutionner les collectivités locales, le secteur énergétique, les industries, les objets et les machines », a-t-il relevé soulignant que la numérisation croissante de ces secteurs « nous amène à un nouveau paradigme, où il va falloir à l’instant donné avoir l’information pour anticiper l’innovation et les mutations ». C’est dans cette optique qu’e-Novatio (http://e-novatio.com/) se positionne sur un « secteur d’avenir », celui de l’intégration des nouvelles technologies à la ville. « Un marché associé qui offre un fort potentiel de développement estimé à un total cumulé de 100 milliards de dollars pour la décennie 2010-2020, à l’échelle mondiale », indique M. Abdi, directeur de la publication de la lettre. Pour lui, l’Algérie, pour ne pas se laisser distancer par les pays européens et voisins, « devrait s’ouvrir aux réflexions à l’échelle internationale qui concernent les équipements au service de la ville intelligente, le changement de consommation énergétique, la transformation des sites industriels et l’arrivée des objets connectés ». La veille stratégique dans le numérique est devenue primordiale Il a soutenu que l’Algérie qui accueille aujourd’hui un nombre important d’entreprises venant de pays divers, « devrait accéder à des informations ou plutôt des analyses qui s’écrivent dans les différents pays dont les entreprises interviennent sur le marché algérien », insistant sur le fait que la veille stratégique dans le domaine numérique est devenue un axe « primordial » pour tous ceux qui veulent comprendre le fonctionnement des territoires en phase de numérisation et leurs évolutions. e-Novatio offre chaque semaine une sélection de sujets et d’informations, à partir d’une veille internationale à l’aide de moteurs de recherche sur Internet, concernant le domaine des Smart cities, Smart Energy, Smart Industry et l’internet des objets. C’est ce qui lui donne une réputation de « média prescripteur » dans l’offre de veille internationale dans le domaine des industries des réseaux intelligents (smart grids). « e-Novatio veut maintenant proposer une nouvelle offre, un portail, permettant aux industriels, par l’éditorial et la vidéo, d’être présents sur tous les supports numériques des professionnels impliqués dans la transition énergétique et numérique », explique-t-il. Il ne cache pas, par ailleurs, son ambition de créer un groupe de veilles et publications numériques dans d’autres activités tels « la relation en matière d’innovation entre universités et entreprises dans le monde » et « le marché des services numérique en Asie, au Proche-Orient et en Afrique ».

Publié le par id.algérie

 

 

e-Novatio, une lettre numérique avec une périodicité hebdomadaire, propose une revue de presse synthétisant l’ensemble des informations internationales autour des thèmes des réseaux intelligents dans les secteurs de l’énergie et du numérique. Conçue et mise au point par l’Algérien Nidam Abdi, cette plateforme informationnelle de veille est un style, un « esprit nouveau », une large vision internationale face à la densité des enjeux de l’énergie et du numérique, « jamais aussi vital qu’aujourd’hui, en phase avec les innovations », explique son concepteur, ancien journaliste dans un quotidien français, dans un entretien à l’APS. « Comme d’autres pays, et notamment ceux d’Afrique, l’Algérie n’échappera pas au mouvement qui actuellement est en train de révolutionner les collectivités locales, le secteur énergétique, les industries, les objets et les machines », a-t-il relevé soulignant que la numérisation croissante de ces secteurs « nous amène à un nouveau paradigme, où il va falloir à l’instant donné avoir l’information pour anticiper l’innovation et les mutations ».


C’est dans cette optique qu’e-Novatio (http://e-novatio.com/) se positionne sur un « secteur d’avenir », celui de l’intégration des nouvelles technologies à la ville. « Un marché associé qui offre un fort potentiel de développement estimé à un total cumulé de 100 milliards de dollars pour la décennie 2010-2020, à l’échelle mondiale », indique M. Abdi, directeur de la publication de la lettre. Pour lui, l’Algérie, pour ne pas se laisser distancer par les pays européens et voisins, « devrait s’ouvrir aux réflexions à l’échelle internationale qui concernent les équipements au service de la ville intelligente, le changement de consommation énergétique, la transformation des sites industriels et l’arrivée des objets connectés ».

La veille stratégique dans le numérique est devenue primordiale

Il a soutenu que l’Algérie qui accueille aujourd’hui un nombre important d’entreprises venant de pays divers, « devrait accéder à des informations ou plutôt des analyses qui s’écrivent dans les différents pays dont les entreprises interviennent sur le marché algérien », insistant sur le fait que la veille stratégique dans le domaine numérique est devenue un axe « primordial » pour tous ceux qui veulent comprendre le fonctionnement des territoires en phase de numérisation et leurs évolutions. e-Novatio offre chaque semaine une sélection de sujets et d’informations, à partir d’une veille internationale à l’aide de moteurs de recherche sur Internet, concernant le domaine des Smart cities, Smart Energy, Smart Industry et l’internet des objets. C’est ce qui lui donne une réputation de « média prescripteur » dans l’offre de veille internationale dans le domaine des industries des réseaux intelligents (smart grids). « e-Novatio veut maintenant proposer une nouvelle offre, un portail, permettant aux industriels, par l’éditorial et la vidéo, d’être présents sur tous les supports numériques des professionnels impliqués dans la transition énergétique et numérique », explique-t-il. Il ne cache pas, par ailleurs, son ambition de créer un groupe de veilles et publications numériques dans d’autres activités tels « la relation en matière d’innovation entre universités et entreprises dans le monde » et « le marché des services numérique en Asie, au Proche-Orient et en Afrique ».

Publié dans Innovation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article