Tramways : Cital (coentreprise créée en 2011 par le français Alstom et ses partenaires algériens, Ferrovial et l’Entreprise du métro d’Alger (EMA) a doublé son chiffre d’affaires en 2015

Publié le par id.algérie

Résultat de recherche d'images pour "algérie Cital,"

Usine Cital de Annaba

 

L’entreprise Cital, spécialisée dans l’assemblage et la maintenance de tramways, a enregistré une forte évolution de son chiffre d’affaires durant l’exercice 2015 s’établissant à 12,25 milliards de dinars contre 6,68 milliards de dinars pour l’année 2014, un résultat financier qui «témoigne de la bonne santé de l’entreprise», a annoncé un communiqué de Cital, une coentreprise créée en 2011 par le français Alstom et ses partenaires algériens, Ferrovial et l’Entreprise du métro d’Alger (EMA).

La société par actions de droit algérien a présenté le bilan de l’exercice 2015 et le rapport de gestion annuel lors de l’assemblée générale ordinaire tenue lundi dernier. Pour l’année 2015, la compagnie a achevé la construction de l’usine de Annaba, avec une voie d’essai et l’extension de sa capacité de remisage statique et dynamique, elle a produit et testé 41 rames de tramway, dont 26 réceptionnées par son client EMA, 130 ingénieurs et techniciens ont assuré la maintenance de trois systèmes de tramway et leurs infrastructures, 98 rames en exploitation sur les villes d’Alger, Oran et Constantine, a détaillé l’entreprise.

Elle a également intensifié «les efforts pour l’intégration locale avec la définition d’un plan ambitieux et la signature des contrats-cadres avec Hiolle-Industrie-Algérie pour les équipements câblés, Polyor et Méditerranée Polyester pour les pièces en composite, Tolemetal et Mondial Four pour la tôlerie, El-Kods pour le vitrage et Toyota Algérie pour la peinture ainsi que SIP en ce qui concerne l’adhésif et le pelliculage des tramways».

A fin décembre 2015, 72 fournisseurs locaux ont été visités par les «achats» de Cital, 13 fournisseurs audités et accompagnés par la «qualité», quatre fournisseurs qualifiés et homologués, plus de 330 références localisées en Algérie. «Cital se réjouit de ses résultats économiques, nous poursuivons l’objectif d’une continuelle amélioration dans les domaines du transfert technologique, de la formation et l’intégration locale, ce qui créera des valeurs durables pour Cital et pour l’Algérie», s’est félicité Henri Bussery, président de Cital, cité dans le communiqué.

L’entreprise rappelle que l’ensemble des sous-traitants identifiés pour la pièce de première main seront des fournisseurs de la maintenance des tramways pour la pièce de rechange. Présent sur les centres de maintenance d’Alger, Constantine, Oran et prochainement Sidi Bel Abbès, Ouargla, Mostaganem et Sétif, Cital emploie actuellement 90 ingénieurs et techniciens sur la chaîne de production tramway de Annaba, formés dans l’usine pilote d’Alstom, à La Rochelle, en France.

«Cital assemblera et testera les rames avant leur livraison au client avec une capacité de production allant jusqu’à cinq tramways par mois», a précisé la société. En termes de projets de développement, le groupe Alstom veut faire de son usine un grand pôle industriel en élargissant ses activités, actuellement centrées sur les tramways Citadis, pour y inclure le montage et la maintenance de trains régionaux et intercités. Le projet est en attente de validation par le Conseil des participations de l’Etat.

Hocine Lamriben

http://www.elwatan.com/economie/tramways-cital-a-double-son-chiffre-d-affaires-en-2015-22-06-2016-323612_111.php

 

Commenter cet article