Succès de la 1ère expérience de production de semences de pomme de terre pré-base à Guelma

Publié le par id.algérie

Succès de la 1ère expérience de production de semences de pomme de terre pré-base à Guelma

Photo APS

 

GUELMA - L'expérience de production de semences de pomme de terre de la classe pré-base effectuée au niveau de la ferme pilote Richi-Abdelmadjid de la commune de Blekheir (Guelma) a été "très concluantes" ouvrant de grandes perspectives pour le développement de la filière, a indiqué jeudi le directeur de la ferme, Brahim Bousseta.

L'expérience a été effectuée, au titre de la saison 2015/2016, dans le cadre du programme national de production de plants de pomme de terre "100% algérien" s’étalant jusqu’en 2018, a indiqué ce responsable qui a précisé que les plants pré-base précèdent l’obtention des plants de base qui sont eux destinés à la production de la pomme de terre.

L’expérience a porté sur la plantation de 184.000 mini-tubercules (12,5 quintaux) fournis par la société agro-développement (Sagrodev) de Sétif sur une superficie de 1,6 hectare permettant la production de 220 quintaux de semences de première génération (G1), a précisé la même source, notant que chacune des 44 serres utilisées a produit 5 quintaux.

La récolte obtenue a été mise à la disposition du Groupe semences, plants et géniteurs (GSPG) et des échantillons ont été envoyés au Centre nationale de contrôle et certification des semences.

Pour la saison 2016/2017 (août/décembre), la ferme a prévu de doubler la surface consacrée à la production de semences pré-base des trois variétés de pomme de terre "Condor", "Spunta" et "Désirée", a indiqué son directeur qui a souligné que d’ici à 2018, 400 serres installées sur 8 hectares seront réservées pour la culture de cette classe de plants de base.

La ferme a consacré, au titre de l’actuelle saison, 30 hectares de champs ouverts pour la production des semences de pomme de terre de la classe Super Elite (SE), a souligné Brahim Bousseta qui a expliqué que la production de semences de pomme de terre passe par sept stades dont celui intermédiaire de la classe de pré-base qui fournit les plants qui seront utilisés par les cultivateurs multiplicateurs.

Pour garantir la réussite de l’opération, la ferme projette, a assuré son responsable, de réaliser des études de sol préalables à l’installation des serres, d’acquérir des équipements pour les travaux agricoles sous serre, la mise en place de système d’irrigation au goutte-à-goutte, la réalisation d’espaces de stockage et le renforcement de son personnel technique.

Choisie par les instances centrales pour constituer un pôle de production de semences dans la région Est, la ferme Richi-Abdelmadjid exploite 1.014 hectares dont 980 en irriguée. Elle est surtout spécialisée dans la production des semences, les céréales, les légumes et la tomate industrielle

APS

Publié dans Agriculture et Pêche

Commenter cet article