Convention entre Air Algérie et CPA : Paiement par carte bancaire

Publié le par id.algérie

D.R

La compagnie Air Algérie et le Crédit populaire d'Algérie (CPA) ont signé mercredi à Alger une convention pour doter les points de vente de cette compagnie aérienne en Terminaux de paiement électronique (TPE). Le document a été paraphé par les P-dg, respectivement, d'Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, et du CPA, Omar Boudieb, au siège de la compagnie aérienne.
A travers ce dispositif, il s'agira de permettre aux voyageurs détenant une carte CIB d'un compte en dinars de payer leur billet d'avion avec cette carte dans les agences de cette compagnie aérienne. Ce dispositif est valable pour toutes les cartes CIB relevant même des banques autres que le CPA, c'est-à-dire les banques publiques et privées exerçant en Algérie, explique-t-on. Dans une première phase, cette opération sera lancée dans les agences d'Alger avant de se généraliser progressivement dans les autres wilayas. A l'issue de la cérémonie de signature, M. Bouderbala a souligné que ce partenariat s'inscrivait dans le cadre de la modernisation d'Air Algérie et confortait sa stratégie de développement basée sur l'utilisation des nouvelles technologies pour améliorer la qualité de ses services. Il a expliqué que ce dispositif constituait la première phase de cette stratégie de modernisation et que la compagnie vise également le paiement en ligne. "Nous attendons juste que la Banque d'Algérie donne son accord aux banques pour passer au paiement par internet", a-t-il avancé, ajoutant que cette modernisation allait permettre à la compagnie de réduire le nombre de ses agences à travers le territoire national. "Nous allons fermer toutes les agences qui ne sont pas rentables. Nous laisserons une à deux agences dans une wilaya. Cela va nous permettre de redéployer nos ressources humaines pour plus d'efficacité", a-t-il fait savoir mais tout en écartant le licenciement du personnel des agences qui seront fermées. A son tour, M. Boudieb a indiqué que ce partenariat allait permettre de booster ce mode de paiement et de dématérialiser la monnaie. Il a soutenu que sa banque était prête à lancer le paiement en ligne et qu'elle attendait l'aval de la Banque centrale qui devrait, selon lui, l'accorder d'ici le mois de juillet.

 

Publié dans Finances & Assurances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article