Le label "Bassma Djazaïria" attribué à 23 produits issus de 9 entreprises nationales

Publié le par id.algérie

Le label "Bassma Djazaïria" attribué à 23 produits issus de 9 entreprises nationales

Photo APS

 
 

ALGER - Le Forum des chefs d'entreprise (FCE) a attribué, dimanche à Alger, le label Origine Algérie Garantie (OAG), à 23 produits issus de 9 entreprises nationales, une initiative visant à encourager la production nationale et réduire la facture des importations.

Ce label, sous le générique "Bassma Djazaïria" (empreinte algérienne), remis pour la première fois, est une étiquette à mettre sur certains produits locaux, est attribué aux entreprises dont les produits répondent à des normes de qualité fixées par un cahier des charges mis au point par le FCE, en collaboration avec des bureaux d'études et d'audit indépendants.

La cérémonie de la remise des labels s'est déroulée en présence du ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, le président du FCE, Ali Haddad, ainsi que les chefs d'entreprises lauréates.

Les entreprises sélectionnées sont Condor (Electroménager), le Groupe Sim et la société Global Food (Agroalimentaire), Bomare (Electronique), le Groupe Hasnaoui, Amimer Energie et l'entreprise Système Panneau Sandwich (BTP), Socothyd (Pharmaceutique) et la société Faderco, spécialisée dans les produits d'hygiène corporelle.

En marge de la cérémonie, M. Belaïb a indiqué aux journalistes que cette initiative "contribuera à la valorisation et à la promotion du produit national à l'intérieur, comme à l'extérieur du pays", en invitant les citoyens à consommer algérien pour encourager la production nationale.

Pour sa part, M. Haddad a estimé, dans son allocution, que ce label vient donner à la campagne "Consommer Algérien", initiée par les pouvoirs publics, "l'instrument qui lui manquait pour avoir une réelle portée en assurant sa pérennisation, sa stabilisation et sa continuité dans le temps".

Selon lui, "Bassma Djazaïria" est l'"un des moyens" permettant de soutenir la démarche du gouvernement qui vise à "accélérer la croissance de l'économie nationale, lutter contre le chômage, et améliorer le pouvoir d'achat du consommateur", soulignant que "face aux produits importés qui dominent le marché, il est nécessaire de se mobiliser, producteurs et consommateurs, pour garantir une place de choix aux produits algériens"

APS

Commenter cet article