Accord-cadre algéro-français: un 1er lot de 98 trains inter-city à assembler par l'usine CITAL-Annaba

Publié le par id.algérie

ANNABA - Un premier lot de 98 trains inter-city "Coradia" sera assemblé par l’usine d’assemblage et de maintenance de tramways d’Annaba (CITAL-Annaba), en vertu d’un accord-cadre algéro-français pour l’extension des activités de cette unité, selon un communiqué rendu public lundi par cette entreprise.

La livraison de ce premier lot de train Coradia est attendue pour 2019, indique-t-on dans le communiqué qui précise que l’accord a été conclu dimanche à Alger lors de la troisième session du comité mixte économique algéro-français.

Cet accord d’extension de l’activité de CITAL à l’ingénierie, la production et la maintenance des trains grandes lignes est le fruit d’un partenariat entre la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), l’Entreprise Métro d’Alger (EMA), Entreprise de constructions de matériels et équipements ferroviaire (Ferrovial) et la société française ALSTOM, précise-t-on.

Cet investissement est appelé à générer 270 postes d’emploi directs et un grand nombre d’autres emplois indirects, ajoute le communiqué qui note qu’en vertu de l’accord la société ALSTOM assure la formation et le transfert de technologie à l’usine CITAL-Annaba qui disposera à terme d’une capacité de production d’un train par mois.

Ce partenariat s’inscrit également dans le cadre du plan visant à étendre le réseau ferroviaire algérien de 3.000 km à 12.500 km d’ici à 2025 et à favoriser l’émergence d’un pôle d’excellence ferroviaire, indique-t-on.

L’usine CITAL a été inaugurée en mai 2015 dans le cadre d’un partenariat algéro-français.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article