Salon « Talent et emploi » Le salon « talent et emploi » a accueilli 2.000 visiteurs en une heure_ Des entreprises à la recherche de diplômés

Publié le par id.algérie

En une heure, le 13e salon « Talent et emploi », inauguré jeudi dernier au palais de la culture Moufdi-Zakaria, a accueilli plus de 2.000 visiteurs. Ce sont là les estimations des organisateurs de cet événement qui sera clôturé aujourd’hui.
« Nous avons enregistré entre 13.000 et 15.000 inscriptions sans compter ceux qui sont venus aujourd’hui pour s’inscrire et déposer leurs CV. Cette année, nous avons lancé une importante campagne publicitaire pour attirer le plus de monde possible », explique la chargée de la clientèle au sein de l’agence de conseil en communication et marketing RH The Graduate, qui organise cette manifestation, en partenariat avec le site du recrutement sur internat Emploitic.com.
Aux premières heures de ce salon, de longues files de jeunes diplômés, munis de leurs CV, s’étaient déjà formées devant les stands des entreprises. « J’ai eu vent de cet événement sur Facebook, ainsi que par mes camarades. Pour nous faciliter la tâche, les organisateurs ont publié une liste des besoins des entreprises qui exposent dans ce salon. Cela m’a permis d’aller directement vers les entreprises qui m’intéressent », confie une jeune étudiante en génie civil. Une autre étudiante, informée également via les réseaux sociaux, était en quête d’une photocopieuse pour imprimer d’autres copies de son CV. « J’avais ciblé cinq entreprises et j’ai ramené donc cinq copies de mon CV. Mais comme il y a d’autres sociétés intéressantes, je veux en imprimer d’autres et les déposer. C’est une chance à ne pas rater », estime-t-elle. Une chance aussi pour les entreprises. « Ce salon est une aubaine, car il nous permet d’avoir un contact direct avec les candidats et aussi de traiter directement avec les jeunes diplômés que nous ciblons d’une façon particulière. Cela facilite aussi la réception des CV », explique le responsable de la paie et des expatriés à LG, Alioua. Le directeur des ressources humaines d’Uno Cevital Algérie, Hassan Boutchich, estime, quant à lui, que cette manifestation permet aux entreprises d’avoir une idée des compétences sur le marché du travail. « Ce salon n’a pas comme ambition un recrutement immédiat. Ici, nous sommes dans une approche de vivier. Nous réceptionnons les CV que nous gardons entre six et huit mois. Et dès qu’un poste concret se présente, nous puisons dedans. Comme nous avons des hypermarchés en projet cette année, nous aurons besoin de personnel », indique-t-il. Cette entreprise a reçu plus de 2.000 CV lors de la précédente édition dont 80% de jeunes universitaires. « C’est une richesse bien que nous ayons besoin de métiers bien spécifiques. Etant une chaîne de distribution de magasins et d’hypermarchés, nous ciblons surtout ceux qui ont une formation dans le commerce et surtout le service vente. Nous nous attelons à former touc ceux que nous recrutons », souligne la responsable de la communication, Habiba Ksili. Mais d’après le responsable des ressources humaines, les critères les plus exigés, ce sont la curiosité et le dynamisme.
Le directeur de la régulation de l’emploi au ministère de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mekhazni, qui a inauguré cette édition, a signalé qu’elle s’inscrit dans le cadre de la contribution des organismes privés de placement agréés dans le marché du travail. « Le salon permet de voir quels sont les besoins des entreprises et de mettre en contact direct employeurs et demandeurs d’emploi. C’est aussi une occasion pour faire connaître les orientations de la politique nationale de l’emploi, pour combler le déficit et les dysfonctionnement en matière de qualifications », dira-t-il. Il a estimé que cette collaboration public-privé dans le placement professionnel favorise l’insertion des jeunes diplômés en particulier. « En attendant que le tissu économique connaisse une croissance en matière d’entreprise. Car cette dernière reste le premier fournisseur de l’emploi », rappelle-t-il.
Farida Belkhiri

http://www2.horizons-dz.com/?Des-entreprises-a-la-recherche-de

Commenter cet article