Ecosocial: la BAD réitère son engagement à accompagner les efforts de l'Algérie

Publié le par id.algérie

Ecosocial: la BAD réitère son engagement à accompagner les efforts de l'Algérie

 

 

ALGER- Le représentant résident du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) en Algérie El Hadj Boubacar Sidiki Traoré a réitéré mercredi à Alger l'engagement de cette institution financière à accompagner les efforts de l'Algérie dans sa stratégie de développement économique et social.

Lors d'une rencontre avec le Président du Conseil national économique et social (CNES) Mohamed-Séghir Babès, M. Traoré a tenu à "réitérer l'engagement de la BAD à accompagner les efforts des autorités algériennes dans leur stratégie de développement économique et social", indique un communiqué du CNES.

Il a rappelé également "le rôle princeps qu'occupe l'Algérie au sein de cette instance continental, dont elle constitue un contributeur des plus importants", ajoute le communiqué.

De son côté, M. Babès, qui a rappelé le rôle moteur que joue la BAD en tant que première des institutions financières participante au développement de toute l'Afrique, a insisté sur la nécessité de donner la priorité aux initiatives de l'Union Africaine particulièrement celle relative au Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique).

Sur cette base, ajoute le communiqué, "des fenêtres d'opportunité ne vont pas manquer d'apparaître et qui pourraient révéler des partenaires au financement +new look+ s'agissant singulièrement des futuribles gagnants résultant des enjeux auxquels le Continent africain se voit confronté".

"C'est le cas notamment de la perspective d'ouverture de notre économie nationale vers l'espace sahélo-saharien, espace/marché en devenir, apte à accompagner la volonté de diversification de nos exportations hors-hydrocarbures, rejoignant ainsi l'archétype coopératif qu'entend promouvoir la BAD", selon M. Babès.

Les deux parties ont également passé en revue les liens partenariaux qui caractérisent la coopération de l'Algérie avec la BAD, en abordant les différents programmes et actions en cours de mise en £uvre notamment ceux liés avec les problématiques de diversification de l'économie, de promotion et de soutien à la PME/PMI ainsi que ceux relatifs à l'emploi des jeunes.

Enfin, les deux parties sont convenues des projections qu'offre l'Agenda 2030, lequel place le développement durable au centre des politiques publiques, domaine par excellence où la BAD pourrait rencontrer toute sa profondeur  d'action, selon le communiqué

 

APS

Publié dans BAD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article