La Banque Maghrébine d'Investissement et de Commerce Extérieur (BMICE)lancée officiellement à Tunis

Publié le par ouada yazid

La BMICE lancée officiellement à Tunis

 

TUNIS- La Banque Maghrébine d'Investissement et de Commerce Extérieur (BMICE), dotée d'un capital initial de 150 millions de dollars, a été officiellement lancée lundi à Tunis par les ministres des Finances des pays de l'Union du Maghreb arabe (UMA) lors de l'Assemblée générale constitutive de cette banque présidée par le chef du gouvernement tunisien, Habib Essid.

A cette occasion, l'Algérien Mohamed Djellab a été nommé à la tête du Conseil d'Administration de la BMICE, alors que le Tunisien Noureddine Zekri a été nommé à la tête de cette institution et le Mauritanien Sidi Mohamed Bih directeur général adjoint.

Les ministres des Finances des pays membres de l'UMA ont également signé le règlement intérieur et le procès verbal de l'Assemblée générale constitutive de la BMICE qui siègera à Tunis.

Intervenant à cette occasion, le chef du gouvernement Habib Essid a indiqué que les pays maghrébins sont disposés à "dynamiser cette institution financière pour renforcer l'édification maghrébine" conformément aux statuts de l'UMA soulignant que le lancement de la banque confirme "notre engagement envers nos peuples maghrébins de mettre en oeuvre les projets communs".

Il a ajouté que cette institution financière "permettra la concrétisation de l'intégration économique et sociale entre les pays maghrébins à travers le renforcement des flux de capitaux, des investissements et des échanges commerciaux bilatéraux au sein de l'espace maghrébin".

M. Essid a en outre affirmé la disposition de son pays à oeuvrer aux cotés des pays de l'UMA pour la réussite de cette nouvelle institution maghrébine.

De son coté, le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa a indiqué que la banque maghrébine permettra de "relier au plan structurel" les économies des pays du Maghreb et d'accélérer le processus d'intégration maghrébine".

Il a également estimé que la banque était plus qu'une institution financière en ce sens qu'elle constitue "une passerelle qui renforce, à la faveur d'une volonté politique ferme, les mécanismes de coopération économique maghrébine".

Dans une déclaration à l'APS, M. Benkhalfa a indiqué que selon les textes signés à l'occasion de son lancement, la BMCIE constitue "un outil d'investissement commun avec une valeur ajoutée et non un simple outil de commerce".

M. Benkhalfa a en outre estimé que la nomination de l'Algérie à la tête du conseil d'administration de la banque maghrébine lui permettra d'"assurer l'équilibre des investissements futurs entre les pays du Maghreb et l'équité en ce qui concerne les postes de responsabilité au sein de la banque".

Les ministres des Finances des pays de l'UMA ont été reçus lundi matin par le président de la République tunisienne Béji Caïd Essebsi, rappelle-t -on.

http://www.aps.dz/economie/33668-la-bmice-lanc%C3%A9e-officiellement-%C3%A0-tunis

Commenter cet article