Concours Total Algérie - Identifier et accompagner les projets innovants -

Publié le par ouada yazid

Initié par le groupe Total dans 34 pays d’Afrique, ce concours a pour objectif d’identifier, primer et accompagner les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises de moins de deux ans en Algérie.

Les startuppeurs de l’année, pour lesquels les inscriptions seront ouvertes à partir d’aujourd’hui sur le site http//startupper.total.com, devront avoir entre 18 et 35 ans et être porteurs de projets innovants.

La date limite de participation est fixée au 31 janvier 2016. «L’idée d’aider cette catégorie de jeunes vient du fait que ces derniers ont des idées, mais manquent d’opportunités, c’est pourquoi ils ont besoin d’être accompagnés», explique le directeur général de Total Algérie, Bernard Carbo, lors d’une conférence de presse.

Les projets lauréats recevront le label Startupper de l’année 2016 par Total, ainsi qu’une aide financière (4 millions de dinars à partager entre les 3 candidats retenus) et un accompagnement de la part de Total Lubrifiant Algérie. Dans une seconde étape, un jury professionnel (des directeurs généraux de multinationales de différents secteurs d’activité ou d’entreprises locales, des professeurs universitaires, des experts, selon les projets retenus) sélectionnera, en février prochain, les 10 meilleurs projets en Algérie.

Quant aux critères de sélection, ces projets seront choisis sur la base «du caractère innovant, l’originalité et l’audace du projet, son potentiel de développement ou encore sa capacité à améliorer les conditions de vie des populations», précise Bernard Carbo. Ces candidats devront défendre leur projet lors d’une soutenance prévue en mars 2016.

Le jury désignera enfin les trois meilleurs projets finalistes qui se verront récompensés lors d’une cérémonie officielle d’annonce de résultats et de remise des prix, prévue en avril.

A noter que l’initiative de Total s’inscrit dans le cadre de la politique globale de soutien du géant français dans les produits pétroliers au développement socioéconomique de tous les pays où le groupe est implanté à travers le monde. Sur le continent africain, «le startupper de l’année par Total» contribue au renforcement du tissu industriel et de l’emploi, à travers l’appui apporté aux entrepreneurs les plus audacieux et les plus innovants dans la réalisation de leur projet. Cette démarche vise également à «faire émerger de nouvelles initiatives dans le respect des valeurs qui sont celles du groupe», selon Total Algérie.

R. B.

http://www.elwatan.com/economie/identifier-et-accompagner-les-projets-innovants-01-11-2015-306604_111.php

Commenter cet article