Une convention cadre CNMA-BADR pour moderniser les assurances agricoles

Publié le par ouada yazid

Une convention cadre CNMA-BADR pour moderniser les assurances agricoles

Photo APS

 

ALGER- La Caisse nationale de Mutualité agricole (CNMA) et la Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) ont conclu lundi une convention cadre visant à moderniser les assurances agricoles et éliminer les lourdeurs bureaucratiques auxquelles font face les agriculteurs.

La convention cadre a été signée par le Pdg de la CNMA Cherif Benhabiles, et le Pdg de la BADR, Boualem Djebbar.

Cet accord "permet à la CNMA de moderniser ses moyens et ses services notamment ceux relatifs au paiement de l'assurance délivrée par la CNMA", souligne M. Djebbar précisant que l'agriculteur pourra ainsi payer sa police d'assurance agricole et de la pêche au guichet par carte bancaire et de contracter cette assurance via internet.

Selon lui, certains services, comme le paiement par carte bancaire et par internet, pourraient être lancés avant la fin de l'année en cours.

La convention cadre permettra aussi à la CNMA de développer de nouveau produits d'assurance adaptés aux agriculteurs et aux spécificités de leurs cultures ce qui bénéficiera également à la BADR en termes de développement de crédits.

"Pour la banque, cela permettrait de contribuer plus efficacement dans la bancarisation du monde agricole et de faire bénéficier aux agriculteurs des différents services de la banque", a indiqué M. Djebbar.

"La particularité de ce protocole d'accord c'est qu'il ne se limite pas à l'offre de services financiers, qui permet de moderniser le fonctionnement de la compagnie d'assurance tels que le e-banking, le paiement par Internet et par des guichets de proximité, mais permet la collaboration en matière d'assurances pour développer des produits adaptés au monde agricole", a-t-il encore ajouté.

De son côté, M. Benhabiles a résumé que cette convention visait à "faciliter et éliminer toutes les lourdeurs administratives dont souffrent les Fellahs".

"Notre travail consiste à offrir de nouveaux services pour sécuriser les agriculteurs et les éleveurs et les mettre dans d'excellentes conditions pour produire en vue d'atteindre la sécurité alimentaire", a-t-il encore souligné.

Le défi pour la CNMA consiste à raccourcir les délais de traitement et de paiement des sinistres agricoles, l'un des facteurs qui découragent les producteurs à contracter des polices d'assurance.

"Désormais, il faut réduire toutes les procédures bureaucratiques de manière à raccourcir davantage les délais de règlement et de traitement des sinistres", a soutenu M. Benhabiles.

L’objectif recherché par la CNMA est la participation dans le développement du secteur agricole et la promotion du monde rural et de la pêche et qui rentre dans le cadre de la modernisation de l’agriculture, a-t-on souligné lors de la cérémonie de signature.

 

http://www.aps.dz/economie/30207-une-convention-cadre-cnma-badr-pour-moderniser-les-assurances-agricoles

Publié dans Finances & Assurances

Commenter cet article