L’investissement, un vecteur essentiel pour la relance du tourisme

Publié le par ouada yazid

L’investissement, un vecteur essentiel pour la relance du tourisme

 
 

SOUK AHRAS - La stratégie nationale de développement du tourisme fait de l’investissement un "vecteur essentiel pour sa relance", a estimé dimanche à Souk Ahras, Zoubir Mohamed Sofiane, directeur d'évaluation et de soutien des projets touristiques au ministère de l’Aménagement du territoire, du tourisme et de l’artisanat.

Intervenant au cours d’une journée d’étude sur "Les mécanismes d’appui à l’investissement touristique", organisée à la salle Miloud-Tahri de la ville, le même responsable a insisté sur "la place importante qui revient à l’investissement dans le Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT) à l’horizon 2030".

Il a également rappelé "l’encouragement du ministère aux projets touristiques adaptés aux spécificités chaque territoire".

Insistant sur la complémentarité entre les différents secteurs, le représentant du ministère a estimé que le développement du tourisme "ne peut s’opérer sans la diffusion d’une culture touristique" et "sans l’implication d’autres secteurs comme les transports, l’agriculture, les forêts, la culture et les affaires religieuses."

La rencontre s’est tenue en présence des autorités de la wilaya, d’investisseurs, d’opérateurs touristiques et de cadres de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) et de l’Office national du tourisme.

Depuis le 1er septembre, de nouvelles mesures de facilitation sont consenties aux investisseurs, a ajouté M. Mohamed Sofiane, citant, notamment, la limitation à trois (au lieu de sept auparavant) le nombre de documents exigés pour constituer un dossier d’investissement, en plus l’étude du projet en une semaine au lieu d’un mois, l’information du porteur du projet de la décision de la commission nationale "le jour même de tenue de la séance de délibération" et le traitement électronique des dossiers d’investissement.

La directrice du guichet unique de l’ANDI à Souk Ahras, Wahida Bikas, a invité les porteurs de projets à profiter des avantages et des mesures incitatives accordés concrétiser la relance du secteur touristique, surtout sans une wilaya comme Souk Ahras, connue pour ses innombrables atouts.

Une exposition a été organisée en marge de la rencontre par l’Office de tourisme, l’association Fath pour la chasse touristique, la tapissière Zahia Karoui de la commune de Rakouba et le calligraphe Mohamed Bouthlidja à qui le wali, Abdelghani Filali, a demandé d’assurer la décoration du nouveau siège de la commune de Souk Ahras et de la nouvelle mosquée El Amane.

Publié dans Tourisme & Artisanat

Commenter cet article