Algérie - UE : L’UE mobilise 25 millions d'euros pour appuyer l’économie et la participation citoyenne en Algérie

Publié le par ouada yazid

D.R

 L'Union européenne a adopté deux nouveaux programmes pour appuyer l’économie et la participation citoyenne en Algérie, d'un montant total de 25 millions d'euros, et financés au titre de l’Instrument européen de voisinage (IEV), a annoncé, hier, la Commission européenne. Le premier programme, doté de 17 millions d'euros, porte sur un appui à la diversification industrielle et économique.
"Ce programme vise à appuyer les efforts de l’Algérie en matière de diversification industrielle et économique, ainsi qu'à l’amélioration du climat des affaires", a affirmé l'institution européenne, estimant que ce soutien "contribuera au développement économique durable" du pays, avec la création des conditions nécessaires pour un accroissement du secteur privé industriel. "Cela passera entre autres par l’amélioration de l’environnement global du monde de l’entreprise pour stimuler la création de nouvelles entreprises et répondre aux attentes des opérateurs économiques", a-t-elle ajouté.
Le second programme porte sur le renforcement de la démocratie participative et du développement local, doté de 8 millions d'euros. Ce projet vise à "améliorer la participation citoyenne dans la planification et la mise en œuvre des politiques communales de service public et de développement économique", a expliqué la Commission européenne. Cela permettra "d'aboutir à une gouvernance communale concertée, transparente et attentive aux besoins et aux attentes des citoyens, et notamment des jeunes et des femmes", a-t-elle encore ajouté.
Le programme prévoit notamment la mise en place d’outils et d’approches favorisant la concertation et la participation de la société civile dans la planification et la gestion du développement territorial de la commune.
Ces deux programmes s'alignent sur les trois secteurs prioritaires de la coopération entre l'UE et l'Algérie pour la période 2014-2017, à savoir la réforme de la justice et le renforcement de la participation citoyenne, le marché du travail et l’emploi et l’appui à la gestion et à la diversification économique.
Les conventions portant la mise en place de ces deux programmes pour appuyer l’économie et la participation citoyenne en Algérie ont été signées en septembre dernier à Alger, à l'occasion de la visite en Algérie de la Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

Publié dans Union européenne

Commenter cet article