Début de la mise en œuvre des nouvelles mesures incitatives à l'investissement touristique

Publié le par ouada yazid

ALGER- Le ministère de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat a lancé, en ce mois de septembre, la mise en œuvre des mesures incitatives en faveur des investisseurs touristiques retenues lors de la rencontre, en août dernier, entre le Premier ministre et les walis, a indiqué un responsable au ministère.

Ces nouvelles mesures visent à "aplanir les entraves administratives et bureaucratiques au profit des investisseurs à travers l'allégement du dossier d'investissement et la célérité dans le traitement du dossier par l'utilisation des nouvelles technologies", a déclaré à l'APS le Directeur d'évaluation et de soutien des projets touristiques au ministère, Zoubir Mohamed Sofiane

"Les dossiers des projets d'investissement seront désormais traités dans un délai d'une semaine. Les investisseurs retenus seront informés par E-mail, après approbation de leurs dossiers par la commission nationale", a affirmé le responsable.  

L'investisseur doit respecter "les conditions d'investissement, le cahier des charges et les procédures à suivre pour la réalisation des projets d'investissement notamment touristique", a-t-il précisé.

"Des instructions fermes" ont été données aux Directeurs de wilaya du tourisme pour une mise en œuvre sérieuse de ces mesures, tout en mobilisant les moyens techniques nécessaires pour assurer la célérité dans le traitement des dossiers d'investissement", a ajouté le responsable.  

S'agissant de l'accès au foncier destiné à la réalisation de projets d'investissement, M. Sofiane a rappelé les nouvelles mesures prévues dans la loi de finances complémentaire (LFC) 2015 relatives à l'identification des sites destinés à la réalisation de projets d'investissement.

A cet effet, l'article 48 de cette loi définit les conditions et les modalités de concession des terrains relevant du domaine privé de l'Etat destinés à la réalisation de projets d'investissement.

Il prévoit également "des mesures incitatives en faveur des investisseurs, pour l'obtention de terrains à l'intérieur ou à l'extérieur des zones d'expansion touristique (ZET), à travers la cession ou le crédit bonifié".     

Le wali jouit de toutes les prérogatives et travaille en collaboration avec les Directeurs chargés de l'examen des dossiers d'investissements, pour identifier les sites de réalisation des projets d'investissement notamment touristique".

L'Algérie compte 205 ZET, a indiqué le responsable, soulignant qu"une vingtaine de ces zones ont bénéficié de plans d'aménagement, tandis que les 185 autres sont en cours d'examen".

Il a insisté sur "l'utilisation rationnelle du foncier", à travers la réalisation de projets et d'infrastructures touristiques et hôtelières, conformément aux normes internationales en vue de remédier au déficit relevé en matière d'hébergement et de promouvoir le tourisme interne".

L'octroi du foncier touristique aux investisseurs s'effectue selon un cahier des charges défini qui prévoit que le projet doit prendre en compte les spécificités touristiques de chaque région", a-t-il affirmé.

Le secteur du tourisme est "l'un des principaux secteurs du Schéma national d'aménagement du territoire (SNAT 2030), parmi 21 autres secteurs", a-t-il dit, ajoutant qu'il compte "parmi les cinq secteurs vitaux générateurs de richesse aux cotés de l'agriculture, de l'industrie, des services et de la science.

M. Sofiane a évalué le nombre de projets touristiques agrées par le ministère de tutelle à plus de 1.000 projets d'une capacité d'accueil de 123.000 lits devant créer plus de 50.000 postes d'emploi, avec une enveloppe dépassant les 420 milliards de dinars. 

 

http://www.aps.dz/algerie/29082-d%C3%A9but-de-la-mise-en-%C5%93uvre-des-nouvelles-mesures-incitatives-%C3%A0-l-investissement-touristique

Publié dans Tourisme & Artisanat

Commenter cet article