L'Algérie a une nouvelle stratégie de prospection de nouveaux marchés étrangers

Publié le par ouada yazid

L'Algérie a une nouvelle stratégie de prospection de nouveaux marchés étrangers
 

ALGER- L'Algérie s'est lancée dans une nouvelle démarche dans le domaine du commerce extérieure, lui permettant de prospecter et placer ses produits dans de nouveaux marchés extérieurs, a déclaré mardi à Alger, le secrétaire général du ministère du Commerce, El Hadi Makboul.

"On est en train de bâtir une nouvelle stratégie de commerce extérieur, ce qui permettra à l'Algérie d'accéder à de nouveaux marchés extérieurs, en plus de ses marchés classiques, comme l'Europe, l'Asie ou la Chine", a indiqué le responsable aux journalistes, en marge d'un forum d'affaires Algéro-biélorusse, organisé par la Chambre algérienne du commerce et d'industrie (CACI).

Selon M. Makboul, l'Algérie a "énormément" de produits qu'elle peut placer sur des marchés étrangers, ce qui constitue, a-t-il dit, une opportunité pour diversifier l'économie nationale.

Evoquant les relations économiques avec la Biélorussie, M. Makboul a souligné que ce pays veut bâtir des partenariats "durables" avec l'Algérie.

Le vice-ministre des affaires étrangères de Biélorussie Valentin Rybakov a indiqué, pour sa part, que son pays souhaite élargir ces relations pour toucher des domaines diversifiés comme l'économie, l'éducation, et la formation.

Il a qualifié l'Algérie de partenaire "important" dans la région, avec lequel son pays a des relations politiques "excellentes".

"Nous voulons fonder des relations économiques avec l'Algérie sur le principe de gagnant-gagnant. Nous ne voulons pas seulement vendre des produits à l'Algérie, mais on espère surtout la mise en place de joint-ventures de production de camions et de produits agricoles, ce qui peut être une bonne opportunité pour l'Algérie aussi", a-t-il précisé.

Selon des chiffes communiqués lors du forum, 30% des camions fabriqués dans le monde proviennent de Biélorussie qui produit aussi 17% de moissonneuses et 6% des tracteurs fabriqués à l'échelle mondiales. Ce pays est aussi l'un des plus grands exportateurs de produits agricoles.

Les échanges commerciaux entre l'Algérie et la Biélorussie, demeurent "assez faibles" selon la CACI, qui précise qu'en 2014 l'Algérie avait importé de ce pays 1,7 million de dollars, en l'absence des exportations algériennes.

Selon le vice président de la CACI Riad Amour, l'Algérie pourra exporter beaucoup de produits vers la Biélorussie, ajoutant qu'une délégation d'hommes d'affaires algériens se rendra prochainement dans ce pays afin de prospecter et identifier des domaines de coopération et de partenariat.

Il a précisé, toutefois, que l'agriculture, la fabrication de matériel agricole, l'industrie mécanique ont déjà été définis comme des domaines de coopération lors du forum.

En marge de cette rencontre économique, un mémorandum d'entente entre la CACI et la Chambre de commerce biélorusse a été paraphé par M. Makboul, et le vice-ministre des affaires étrangères de Biélorussie.

Cet accord, permettra de mettre en place "un cadre de partenariat à travers l'échange d'informations, de délégations et de documentation, afin de faire connaître les marchés respectifs, algérien et biélorusse", a déclaré la directrice des relations internationales auprès de la CACI, Mme Bahloul Wahiba.

L'accord vise également, selon elle, à "baliser le terrain" pour que les hommes d'affaires des deux pays puissent se rencontrer "plus fréquemment" et échanger sur les opportunités d'affaires dans les deux pays.

http://www.aps.dz/economie/22019-l-alg%C3%A9rie-a-une-nouvelle-strat%C3%A9gie-de-prospection-de-nouveaux-march%C3%A9s-%C3%A9trangers

Publié dans optim export

Commenter cet article