Partenariat algéro-autrichien dans le transport ferroviaire

Publié le par ouada yazid

Partenariat algéro-autrichien dans le transport ferroviaire
 
 
 

ALGER - Un accord de partenariat a été signé, mardi à Alger, entre la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) et l'entreprise autrichienne Kapsch Carrier Com AG pour la création d'une société mixte spécialisée dans l'équipement du réseau ferroviaire national d'un système de télécommunication numérique (GSM-rail).

La cérémonie de signature de l'accord s'est tenue en présence du ministre des Transports, Amar Ghoul, de l'ambassadrice d'Autriche à Alger, Franziska Honsowitz-Friessnigg, et des représentants des deux sociétés.

Détenue à 51% par Rail Télécom Spa (filiale de la SNTF) et à 49% par Kapsch Carrier Com AG, la nouvelle société mixte sera chargée de garantir la disponibilité du réseau GSM-R (Global System for Mobil Communication Railways) pour assurer la sécurité des circulations ferroviaires et des prestations de qualité.

Le GSM-R est un réseau de télécommunication numérique permettant la communication entre les régulateurs des circulations ferroviaires et les conducteurs des trains, bâti sur une norme commune à la plupart des gestionnaires d'infrastructures ferroviaires dans le monde.

La technologie GSM-Rail est la garantie d'un système de communication plus sécurisé, plus rapide et plus précis. Il contribue à l'amélioration de la sécurité des circulations ferroviaires en offrant différentes fonctionnalités de communication-radio entre notamment les trains et les différents services de maintenance, tout en assurant la transmission de données et informations de signalisation.

La société mixte sera spécialisée également dans les prestations de supervision, de maintenance et de déploiement du réseau de télécommunication GSM-R  ainsi que la fourniture des équipements de pièce de rechange dans le domaine des télécommunications ferroviaires.

Pour M. Ghoul, ce projet vise la modernisation du réseau ferroviaire qui atteindra, à terme, les 12.500 kms, ajoutant que l'objectif est d'orienter le transport de marchandises et de personnes vers le ferroviaire tout en optimisant la sécurisation et la prévention sur les chemins de fer.

Le P-dg de la société autrichienne, Kari Kapsch, a avancé que ce partenariat algéro-autrichien, basé sur le transfert d'expertise et du savoir-faire, permettrait à l'Algérie de se doter d'un système de télécommunications qui augmentera le niveau de sécurité sur le réseau ferroviaire.

La société algéro-autrichienne procédera, dans une première phase, à l'installation des équipements de GSM-R sur 3.000 km réparties sur 12 lignes ferroviaires à travers le territoire national.

A l'issue de la signature du contrat, le ministre a effectué une visite aux salles de contrôle, de supervision et de surveillance du réseau ferroviaire au siège de Rail Télécom Spa, qui abritera les locaux de la nouvelle société mixte.

Il s'est également rendu au centre de maintenance de Caroubier, détenu par la SNTF et l'entreprise suisse Stadler, où il a assisté aux différentes opérations de maintenance, de nettoyage et de remisage des rames automotrices électriques.

Rappelant que la facture de maintenance du réseau ferroviaire avoisine un (1) milliard de DA, il a indiqué que les activités de ce centre seront élargies à tous les domaines de maintenance, en le dotant d'équipements et de systèmes de dernière génération.

http://www.aps.dz/economie/20461-partenariat-alg%C3%A9ro-autrichien-dans-le-transport-ferroviaire

Publié dans Algérie - Autriche

Commenter cet article