Les relations économiques sino-algériennes connaitront un "bond qualitatif"

Publié le par ouada yazid

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb avec le ministre chinois du Commerce, Gao Hucheng en visite de travail en Algérie
 

ALGER - Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a affirmé samedi à Alger que les relations économiques entre l'Algérie et la Chine connaîtront un "bond qualitatif" notamment dans le domaine de l'industrie.

M. Bouchouareb a précisé, à l'issue d'un entretien avec le ministre chinois du Commerce, Gao Hucheng en visite de travail en Algérie, que les relations économiques entre les deux pays connaîtront un "bond qualitatif" grâce à la réalisation de plusieurs projets de partenariat notamment dans les domaines de l'industrie et des mines et la formation.

La prochaine visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal à Pékin (Chine) prévue dans trois semaines aura des "résultats positifs au bénéfice des deux pays", a soutenu le ministre.

Le ministre chinois a, de son côté, souligné que les relations bilatérales entre l'Algérie et la Chine ne se limitaient pas uniquement au commerce. Il a été procédé à l'"approfondissement de la coopération" dans d'autres secteurs telles l'industrie, les mines, la réalisation d'infrastructures et la formation des ressources humaines, a-t-il dit.

Des projets "concrets", a ajouté le ministre chinois, seront examinés" à la faveur de la visite de M. Sellal en Chine. La 7e session de la commission mixte économique algéro-chinoise tenue vendredi a été coprésidée par le ministre du Commerce Amara Benyounes, et son homologue chinois, Gao Hucheng.

La Chine a été le premier fournisseur de l'Algérie en 2014 (8,2 milliards de dollars) et son 10e client (1,8 milliards de dollars) avec un volume global des échanges en évolution constante.

En effet, les échanges commerciaux sont passés de 200 millions de dollars en 2000 à 10 milliards de dollars en 2014 faisant ressortir un avantage substantiel au profit de la partie chinoise.

Environ 790 entreprises chinoises sont présentes en Algérie activant notamment dans le bâtiment et travaux publics ainsi que l'import-export.

Différents projets, notamment dans le bâtiment, sont confiés à des entreprises chinoises dont la Grande mosquée d'Alger, l'Opéra d'Alger ainsi que des projets de logement.

http://www.aps.dz/economie/20992-les-relations-%C3%A9conomiques-sino-alg%C3%A9riennes-conna%C3%AEtront-un-bon-qualitatif

Publié dans Algérie - Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article