ALGEX - ENTRE 350 ET 400 ENTREPRISES NATIONALES EXPORTENT HORS HYDROCARBURES (http://www.algex.dz/)

Publié le par ouada yazid

 

 

AIN TEMOUCHENT - Entre 350 et 400 entreprises nationales relevant de secteurs public et privé exportent hors hydrocarbures, a-t-on appris, jeudi à Ain Temouchent, d’un chef de service de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX).

Sur 1.200 entreprises nationales ayant la possibilité d’exporter hors hydrocarbures, entre 350 et 400 contribuent réellement à ces efforts, a indiqué M. Kamel Boukrouh à l’occasion d’une journée d’étude sur les institutions de soutien et renforcement des exportations hors hydrocarbures.

Créée dans l’objectif de proposer des actions et procédures visant à encourager l’exportation, ALGEX accompagne les opérateurs et les encadre à travers les 20 à 25 manifestations, expositions et salons mondiaux auxquels elle participe annuellement. "C’est elle qui gère les mécanismes de promotion des exportations des exportations hors hydrocarbures au profit des opérateurs", a-t-il souligné.

La maison de l’exportateur ou "Dar El Moussaddir" contribue à aider, accompagner et assister les opérateurs, outre l’élaboration de documents, guides et autres publications. Elle projette de créer un centre de données commerciales, un réseau de données avec les chambres de commerces, un portail ALGEX et une banque de données sur les entreprises nationales pouvant exporter, a-t-il ajouté.

Organisée par la chambre de commerce et d’industrie "SUFAT" d’Ain Temouchent, cette rencontre a permis, également, à M. Nasri Bey, président de l’association nationale des exportateurs, d’inviter les pouvoirs publics à mettre en place une vision claire dans l’espace économique mondial en matière de commerce extérieur et d’exportation hors hydrocarbures, à travers "l’organisation du marché national et l’encouragement de ces exportations".

L’amélioration de l’environnement du commerce extérieur a été vivement recommandée par le communicant qui a, également, insisté sur la connaissance des possibilités d’exportation à travers "les métiers mondiaux de l’Algérie".

Présentant les avantages fiscaux dans le cadre de la loi sur la promotion de l’investissement, le représentant de la direction régionale des Douanes d’Oran a indiqué, pour sa part, que de nouveaux codes de l’investissement et des douanes sont en cours d’élaboration pour encourager davantage ces exportations.

"Ces efforts d’encouragement doivent reposer sur la professionnalisation du commerce extérieur, pour mettre un terme au marché informel et au gain facile.

La douane fait le maximum pour encourager les exportateurs à travers le réaménagement en profondeur du contentieux douanier où la transaction sera privilégiée", a-t-il souligné.

Pour leur part, les représentants de la Banque nationale d’Algérie (BNA) et de la Compagnie algérienne d’assurance et de garantie des exportations (CAGEX) ont mis l’accent sur les avantages réglementaires mis en branle à leurs niveaux, pour encourager et assister les opérateurs.

 

http://www.oran-aps.dz/spip.php?article19320

Publié dans optim export

Commenter cet article